Afrique

Burkina Faso : Une centaine de militaires russes à Ouagadougou pour cette raison

Selon un communiqué de « Africa Corps » la nouvelle structure militaire russe sur sa chaîne Telegram, une centaine de militaires russes est arrivée à Ouagadougou, mercredi dernier. Objectif : assurer, dans un premier temps, la sécurité du capitaine Ibrahim Traoré.

Burkina-Faso, Militaires russes

Des militaires russes dont des instructeurs sont arrivés cette semaine au Burkina Faso, dans le cadre du renforcement de la coopération militaire et stratégique entre les deux armées, a nous apprend, ce samedi 27 janvier l’Agence d’Information du Burkina (AIB) auprès de sources sécuritaires. Selon un communiqué de Africa Corps publié sur sa chaîne Telegram et rapporté par Deutsche Welle Afrique, c’est le premier contingent d’une force de 300 hommes qui est déjà sur place et qui « assurera la sécurité du capitaine Ibrahim Traoré, le leader du pays contre toute attaque terroriste ».

Lire aussi: Nigéria : Au moins 30 morts dans des affrontements au centre du pays

La nouvelle structure militaire « Africa Corps » est le successeur du groupe Wagner, la société de mercenaires russes dont le fondateur, Evgueni Prigojine, est mort le 28 août dans un accident d’avion. Contrairement au groupe Wagner, la nouvelle structure russe est placée directement sous les ordres du ministère russe de la Défense.

« Cette arrivée de militaires russes au Burkina Faso qui n’est pas une première, s’effectue dans le cadre normal des relations privilégiées qui existent entre les pays. Elle vise surtout à renforcer la coopération militaire et stratégique entre les deux armées et entre les deux Nations », peut-on lire sur le site de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), l’agence de presse officielle du Burkina Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page