Afrique

Nigéria : Plus de 30 togolais arrêtés et expulsés du pays, les raisons

Il sont au total au nombre de 33 togolais a être arrêté et expulsés de l’État d’Ogun au Nigéria ce lundi 04 septembre 2023 rapporte le site Afreepress.

en vedette, Expulsés, Nigéria, togolais

Selon les informations, ces migrants illégaux ont été interpellés au cours d’une opération menée dans les zones d’Ibafo et de Sagamu. Parmi ceux-ci, 60 Camerounais, un Burkinabè et 33 Togolais arrêtés quelques jours plus tôt.

« 33 Togolais ont été arrêtés et rapatriés dans leur pays d’origine », précisent les autorités nigérianes.

Lire aussi: Education au Togo : Les deux universités publiques accueillent de nouveaux présidents (communiqué)

En plus de ces migrants, 51 Nigérians ont également été interpellés et accusés de complicité.

« Dans le cadre de leur arrestation, nous avons dû appréhender les Nigérians avec lesquels ils travaillaient. Nous avons 51 Nigérians qui sont complices de l’activité illicite qu’ils mènent dans le pays. Selon l’article 65 (1-7) de la loi sur la NIS, les Nigérians sont coupables de complicité en introduisant illégalement des étrangers pour travailler dans le pays. Ils sont passibles d’une amende de 1 000 000 de nairas chacun ou de 10 ans de prison », a indiqué la cheffe du Commandement de l’État d’Ogun de la NIS, Bosede Olufunmilayo Olayemisi.

Lire aussi: Vent de coup d’état en Afrique : Un autre président africain fait le ménage au sein de l’armée

Les autorités de l’État d’Ogun affirment que ces migrants illégaux représentent une menace pour la sécurité nationale et qu’ils seront tous rapatriés dans leurs pays d’origine après des consultations appropriées avec les autorités de ces pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page