Afrique

Burkina-Faso: Une attaque terroriste fait 53 morts au nord du pays (communiqué)

Dans le cadre de la reconquête de la localité de Koumbri (province du Yatenga) dans la région du Nord, le 12ème Régiment d’Infanterie Commando (12ème RIC) a déployé une unité précurseur dans une action offensive audacieuse pour permettre la réinstallation des populations qui ont quitté la zone depuis plus de deux (02) ans.

Attaque, Burkina-Faso, en vedette

Au cours de sa progression, cette unité a connu plusieurs incidents et des tirs de harcèlement qu’elle a réussi à surmonter avec détermination jusqu’à destination.

Pendant la phase de contrôle de ladite zone, les éléments précurseurs ont eu un contact ennemi à l’aube du lundi 04 septembre 2023. Ce contact avec l’ennemi a occasionné d’intenses combats. La bravoure et la détermination de nos combattants ont permis d’opposer une résistance farouche, de repousser l’attaque et de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes.

Lire aussi: Mali: Cet acte de Vladmir Poutine qui a sauvé le pays de la catastrophe

Malheureusement, cinquante-trois (53) combattants dont dix-sept (17) militaires et trente-six (36) VDP ont perdu la vie au cours des combats. On enregistre aussi une trentaine de blessés qui ont été évacués et pris en charge.

Les opérations de riposte immédiatement déclenchées et appuyées par plusieurs vecteurs aériens, ont permis également de neutraliser plusieurs assaillants en déroute et de détruire leur matériel de combat. Les opérations sont toujours en cours dans la zone.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées adresse ses sincères condoléances aux familles des militaires et des VDP qui ont consenti le sacrifice suprême dans cette offensive de reconquête du territoire national. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Lire aussi: Emmanuel Macron: “Sans les opérations militaires de la France, nous ne parlerions ni de Mali, ni de Burkina, ni de Niger aujourd’hui” »

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées rassure l’opinion que cet acte d’une extrême lâcheté ne restera pas impuni. Tout est mis en œuvre pour mettre hors d’état de nuire les éléments terroristes résiduels en fuite.

Attaque, Burkina-Faso, en vedette

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page