société

Lutte contre la drogue au Togo : Saisie de 150 tonnes de substances illicites par les autorités

La lutte contre la drogue suit son cours au Togo. Dans ce sens, de juillet 2022 et juin 2023, 150 tonnes de substances illicites sont tombées dans les filets des forces de l’ordre. Face à la situation préoccupante, le Comité national anti-drogue du pays a lancé une nouvelle initiative, “Togo sans Drogue”.

150 tonnes de substances illicites, Lutte contre la drogue au Togo

Entre juillet 2022 et juin 2023, les autorités togolaises ont mis la main sur pas moins de 150 tonnes de différentes drogues, notamment la cocaïne, le crack, l’éphédrine, la méthamphétamine et le cannabis. Face à ce constat alarmant, le comité anti-drogue a décidé d’agir fermement en initiant le projet « Togo sans Drogue ».

Il s’agit d’une campagne novatrice avec des buts précis notamment réduire la consommation de drogues chez les jeunes ainsi que fournir un soutien crucial aux individus pris dans l’emprise des substances addictives. Ainsi pourront-ils se libérer de cette dépendance et retrouver une vie saine.

LIRE AUSSI _ Coup d’Etat au Gabon : L’ambassade de France conseille “la plus grande vigilance”

Le tramadol, ce tu*ur silencieux

Parmi les préoccupations majeures qui ont poussé cette initiative à voir le jour, on retrouve l’augmentation exponentielle de la consommation de Tramadol, un médicament antidouleur.

150 tonnes de substances illicites, Lutte contre la drogue au Togo

Bien que le Tramadol soit officiellement classé comme un opioïde « faible », ses effets ont eu des conséquences dévastatrices au Togo, contribuant à une dépendance inquiétante.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page