Afrique

Internet coupé, rassemblements dispersés : Le Sénégal plonge dans une crise

A quelques heures de l’ouverture de la campagne, le président Macky Sall a reporté sine die l’élection présidentielle du 25 février. Au lendemain des faits, l’internet a été coupé dans le pays tandis que des rassemblements ont été dispersés à l’aide de lacrymogènes.

Manifestation, Sénégal

La décision annoncée samedi par le président Macky Sall de reporter la présidentielle, une première depuis l’indépendance, a provoqué une levée de boucliers et de premières manifestations réprimées dimanche.

Sénégal : l'accès aux données mobiles internet coupé ce lundi matin à Dakar  sur fond de crise politique - rtbf.be

Lire aussi: Sénégal : La CEDEAO réagit au report de l’élection présidentielle

De nombreux usagers à Dakar se sont plaints de ne plus avoir accès aux données mobiles sur leur téléphone portable depuis la matinée. L’Assemblée nationale doit commencer à débattre lundi d’une proposition de loi constitutionnelle pour reporter la présidentielle de six mois.

Les gendarmes ont  dispersé ce lundi matin, à l’aide de lacrymogènes un rassemblement devant l’Assemblée nationale à Dakar où l’opposition a appelé à manifester avant l’ouverture d’un débat sur le report de la présidentielle, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sénégal : on vous explique la crise politique après le placement en  détention de l'opposant Ousmane Sonko et la dissolution de son parti

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page