AfriqueUncategorized

Sénégal : La CEDEAO réagit au report de l’élection présidentielle

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a officiellement réagi à la décision des autorités sénégalaises de reporter la tenue de l’élection présidentielle, initialement prévue pour le 25 février 2024. Ce report, qui a suscité diverses réactions au sein de la communauté internationale, a notamment attiré l’attention de l’organe régional chargé de promouvoir la coopération économique en Afrique de l’Ouest.

CEDEAO, Election, Sénégal

Exprimant sa préoccupation face aux circonstances qui ont mené à cette décision, la Commission de la CEDEAO a appelé les autorités sénégalaises à accélérer les processus nécessaires pour définir une nouvelle date pour le scrutin. Soulignant l’importance de maintenir la stabilité politique et de garantir une transition démocratique, la Commission a mis l’accent sur l’urgence de promouvoir un dialogue constructif entre toutes les parties politiques du Sénégal.

L’organe sous-régional a, de plus, encouragé la classe politique sénégalaise à travailler de concert pour assurer l’organisation d’une élection présidentielle qui soit à la fois transparente, inclusive et crédible. L’enjeu, selon la CEDEAO, est de « consolider les fondements démocratiques du pays et de renforcer la confiance des citoyens dans le processus électoral ».

Dans une marque de reconnaissance, la CEDEAO a également tenu à saluer le président en exercice, Macky Sall, pour « sa décision de ne pas se représenter pour un autre mandat ». Cette décision est vue comme un engagement en faveur de la défense et de la protection de la tradition démocratique du Sénégal, un acte qui, selon la Commission, « mérite d’être souligné et soutenu« .

L’annonce du report de l’élection présidentielle au Sénégal a généré une onde de choc politique, suscitant des débats sur la stabilité démocratique et la gouvernance en Afrique de l’Ouest. La CEDEAO, en tant que garante du processus démocratique dans la région, reste fortement impliquée et attentive à l’évolution de la situation, prête à offrir son soutien pour toute initiative favorisant le retour à un climat électoral serein.

Fait à Abuja, la capitale nigériane, ce communiqué de la CEDEAO marque un moment critique pour le Sénégal, dont les citoyens attendent avec impatience la confirmation d’une nouvelle date pour choisir leur prochain président.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page