Afrique

Coup d’état au Gabon : Découvrez la joie dans les rues de Libreville après la fuite d’Ali BONGO

Après le Niger, nouveau coup d’Etat au Gabon. En effet, des officiers de l’armée sont apparus, il y a a quelques heures, à la télévision nationale du pays pour déclarer qu’ils annulaient les résultats des élections de samedi, qui déclarent vainqueur le président sortant Ali Bongo et prenaient le  pouvoir. Une nouvelle que la population a accueilli avec joie dans les rue de Libreville.

Coup d'état au Gabon, rues de Libreville

Tremblement au Gabon. Après l’annonce de la victoire du président sortant Ali Bongo avec 64,27 % des suffrages exprimés, un groupe d’une douzaine de militaires a annoncé, ce mercredi 30 août, l’annulation de l’élection présidentielle et la dissolution de “toutes les institutions de la République” et la “fin du régime”, dans un communiqué lu sur la chaîne de télévision Gabon 24 abritée au sein de la présidence,

Après avoir constaté “une gouvernance irresponsable, imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos (…) nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place”, a déclaré un de ces militaires disant s’exprimer au nom d’un “Comité de transition et de restauration des institutions”.

“A cet effet, les élections générales du 26 août 2023 ainsi que les résultats tronqués sont annulés”, a-t-il ajouté.

“Toutes les institutions de la république sont dissoutes, le gouvernement, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle. Nous appelons la population au calme et à la sérénité et nous réaffirmons notre attachement au respect des engagements du Gabon à l’égard de la communauté internationale”, a-t-il poursuivi, annonçant aussi la fermeture des frontières du pays “jusqu’à nouvel ordre”.

LIRE AUSSI _ TOGO – Port de casque obligatoire : Affrontements à Kara entre forces de l’ordre et les usagers de la route (Vidéo)

Mouvements de foules dans le pays

Une situation que la population a accueilli dans l’allégresse comme on peut le voir dans les différentes vidéos qui tournent sur les réseaux. Dans celle en dessous, nous pouvons constater clairement la joie à Libreville avec des femmes qui crient : “Le PDG (Ali Bongo) est tombé”.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page