Santé

“BA.2.86” : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau variant du Covid-19, surveillé par les autorités sanitaires mondiales

Un nouveau variant du Covid-19 est suivi de très près en raison du “très grand nombre” de mutations qu’il porte, ont indiqué l‘Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Etats-Unis. Dénommé BA.2.86, il a déjà été détecté aux Etats-Unis, au Danemark, en Israël et vient d’être repéré en Angleterre.

BA.2.86, Covid-19, nouveau variant

BA.2.86, un nouveau variant du coronavirus vient de faire son apparition. Selon une annonce des autorités américaines et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il serait surveillé et “placé dans la catégorie des variants sous surveillance en raison du très grand nombre (supérieur à 30) de mutations du gène Spike qu’il porte”, a rapporté l’OMS dans son bulletin épidémiologique consacré à la crise de Covid-19, diffusé dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 août.

LIRE AUSSI _ Amour ou amitié : Apprenez à distinguer les 6 indices qui ne trompent jamais

Ce nouveau variant est alarmant en raison de la protéine Spike qui donne son aspect hérissé au SARS-COV-2 et qui permet de contaminer les cellules de l’hôte.

Les caractéristiques de BA.2.86 encore inconnues

“L’impact potentiel des mutations BA.2.86 sont actuellement inconnues et font l’objet d’une évaluation minutieuse”, précisent les CDC.

De nombreuses recherches doivent donc être mises en œuvre pour déterminer précisément les caractéristiques de ce nouveau variant et les conséquences qu’il pourrait avoir.

Dans tous les cas, la surveillance du “BA.2.86” n’incite pas forcément à l’inquiétude, car l’OMS surveille déjà sept autres variants. Trois autres mutations sont qualifiées “d’intérêt” par l’organe, donc susceptibles de remplacer la version dominante du virus actuellement en circulation, sans pour autant que leurs conséquences n’aient nécessairement d’incidence sur la gravité ou non de la maladie.

Depuis début mai, l’OMS ne considère plus la pandémie comme une urgence sanitaire mondiale. Mais “le virus continue de circuler dans tous les pays, continue de tuer et continue de changer”, a souligné la semaine dernière son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page