International

Vent de coup d’Etat en Afrique : Après Paul Biya, un autre président africain met des généraux de son armée à la retraite (Vidéo)

Il souffle en ce moment comme un vent de coup d’Etat en Afrique. Et c’est curieusement la période choisie par plusieurs présidents africains pour mettre des généraux de leurs armées respectives à la retraite. C’est le cas notamment du président camerounais Paul Biya, suivi de près par Paul Kagame, le dirigeant du Rwanda.

généraux, président africain, vent de coup d'Etat en Afrique

La Force de défense du Rwanda (RDF) a publié un communiqué indiquant que M. Kagame avait approuvé la mise à la retraite de douze généraux, quatre-vingt-trois officiers supérieurs et six officiers subalternes.

En outre, quatre-vingt-six sous-officiers supérieurs seront mis à la retraite. Environ 678 soldats ont pris leur retraite à la fin de leur contrat, et 160 autres ont été réformés pour des raisons médicales.

Des figures éminentes de la guerre de libération du Rwanda de 1994, dont le général James Kabarebe, le général Fred Ibingira et le général de corps d’armée Charles Kayonga, figurent parmi les retraités. Kabarebe et Kayonga ont tous deux occupé le poste de chef d’état-major de l’armée rwandaise.

LIRE AUSSI _ Togo : Le cimetière de Bè-Kpota va fermer ses portes bientôt ; les détails

Plusieurs jeunes officiers promus

Le même jour, Kagame a élevé plusieurs jeunes officiers au rang de colonel et a désigné de nouveaux généraux pour diriger des divisions militaires. Parmi les autres retraités figurent le lieutenant-général Frank Mushyo Kamanzi, actuellement ambassadeur du Rwanda en Russie, et le général de division Albert Murasira, ancien ministre de la Défense.

En juin, M. Kagame a nommé Juvenal Marizamunda nouveau ministre de la Défense, succédant à Albert Murasira, qui occupait ce poste depuis 2018.

Parallèlement, le Président camerounais Paul Biya, l’un des plus anciens dirigeants africains, a procédé à de nouvelles nominations au sein de l’unité administrative centrale du ministère de la Défense, comme indiqué dans un décret partagé sur les réseaux sociaux.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page