People

Tina Turner : Les causes du décès de “la reine du rock’n roll” enfin révélées

L’agent de la chanteuse Tina Turner, “la reine du rock’n roll” a annoncé, mercredi soir, que l’artiste est décédée “paisiblement” à 83 ans des suites d’une longue maladie. Plusieurs médias américains viennent de confirmer qu’il s’agirait effectivement d’une mort naturelle.

Tina Turner

Ce mercredi 24 mai 2023, un communiqué a diffusé la triste nouvelle : la star américaine Tina Turner, âgée de 83 ans, naturalisée suisse, a rendu l’âme dans sa maison près de Zurich. Un rapport a précisé les causes du décès deux jours après. La chanteuse est décédée de “causes naturelles”, rapporte le Daily Mail.

Tina Turner

Une santé vacillante

En réalité, plusieurs problèmes de santé avaient assailli la “reine du rock & roll”, et ce,  depuis de nombreuses années. Le côté droit du corps de Tina était complètement paralysé des suites d’un accident vasculaire cérébral, en 2013.

Résultat de la course, la chanteuse ne pouvait plus sortir du lit sans aide. Et pour se déplacer, elle avait besoin d’un fauteuil roulant.

Tina Turner

Avec l’aide d’une armée de thérapeutes, elle a réappris à parler, à marcher et à se servir de son bras et de sa main droite. Fraîchement remise sur pied, la star avait également été diagnostiquée d’un cancer de l’intestin, en 2016.

Greffe de rein

Tina Turner a également déclaré qu’elle avait eu la chance de recevoir une greffe de rein de son second mari, Erwin Bach, en 2017. Néanmoins, Tina a souvent dû être hospitalisée car son corps rejetait la greffe. Se sentait fréquemment “nauséeuse et étourdie”, la chanteuse avait fait part de sa peur de mourir.

Des regrets en fin de parcours

Deux mois avant sa mort, Tina Turner avait admis qu’elle regrettait de ne pas avoir pris soin de son corps, et notamment de ses reins. “Je me suis mise en grand danger en refusant de voir la réalité en face”, expliquait-elle sur Instagram à l’occasion de la Journée Mondiale du rein, le 9 mars dernier.

Tina Turner

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page