Afrique

Ousmane Sonko : Nouveau revers pour l’opposant dans la course à la présidentielle

Au Sénégal, l’opposant Ousmane Sonko est confronté à la décision des autorités en ce qui concerne sa participation à la prochaine présidentielle. En effet, Le paiement de sa caution, étape obligatoire pour pouvoir être candidat, a été refusé par la Caisse des dépôts et consignations de l’État sénégalais au motif que l’opposant, radié des listes électorales, n’est plus éligible.

Ousmane Sonko, Sénégal

Ce Jeudi 30 novembre 2023, un représentant d’Ousmane Sonko a été empêcher de payer les 2,9 millions de FCFA de caution nécessaires pour valider une demande de candidature à la présidentielle.

Au cœur du bras de fer juridique que se livrent Ousmane Sonko et les autorités, il y a toujours cette question de l’éligibilité de l’opposant. Pour ses partisans, la décision de radier Ousmane Sonko des listes électorales n’est pas définitive puisque l’affaire a été renvoyée devant un autre tribunal. En attendant qu’elle soit rejugée.

Lire aussi: Gabon: Des nouvelles d’Ali Bongo trois mois après le coup d’Etat

Face à ce nouvel obstacle dans la course à la présidentielle pour l’opposant Ousmane Sonko. Ses partisans sont toujours aussi décidé à ne pas baisser les bras et à continuer de se servir de toutes les armes juridiques à leur disposition pour obtenir gain de cause. En début de semaine, ils ont ainsi déposé une requête pour faire annuler la décision de la Cour suprême qui validait la radiation d’Ousmane Sonko du fichier électoral.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page