Afrique

Gabon: Des nouvelles d’Ali Bongo trois mois après le coup d’Etat

Il y a trois mois la situation a basculé au Gabon. le président Ali Bongo a été déchu. Trois après, les évènements se sont succédés. l’ex-première dame Sylvia Bongo est en détention tout comme son fils Noureddin. Mais l’ancien chef de l’État, Ali Bongo est toujours dans sa résidence.

Ali Bongo, Gabon

En effet, Le nouveau pouvoir a déclaré qu’il avait été mis à la retraite, qu’il était libre de ses mouvements et notamment pouvait partir à l’étranger se faire soigner à tout moment. Mais son entourage dément et dénonce une détention qui ne dit pas son nom.

« il y a des chars autour de sa résidence. Ses sorties dans le jardin sont limitées. Un Garde républicain est constamment là pour écouter ses propos. Il n’est pas du tout libre et ne peut pas voir sa femme et son fils emprisonnés », confie un proche.

Lire aussi: Niger : Des officiers supérieures radiés de l’armée pour ces raisons

Ali Bongo est diminué depuis un AVC en 2018, mais sa santé reste toutefois bonne. Un kinésithérapeute vient d’ailleurs régulièrement pour sa rééducation.

Côté matériel, là encore une bonne source explique qu’il n’a pas accès au téléphone, ses comptes bancaires seraient gelés, il ne toucherait pas sa retraite et son statut d’ancien chef d’État ne serait pas appliqué. Il aurait accumulé trois mois d’arriérés de factures d’électricité. « Il ne peut pas payer, car ses chèques sont refusés. On a peur d’une coupure », confie son entourage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page