société

La HAAC hausse le ton et prévient certains médias au Togo (Communiqué)

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo a publié un communiqué incitant au professionnalisme dans le traitement des informations. Ainsi, les hommes et femmes de média sont mis en garde contre les nombreux dérapages observés par l’institution.

HAAC, médias au Togo

Dans son communiqué n°07/HAAC/2023, la HAAC pointe du doigt les organes de presse écrite, audiovisuelle et en ligne diffusant des déclarations sans preuve, empreintes de mépris.

LIRE AUSSI _ Des nouvelles nominations annoncées dans l’armée togolaise ; Les détails

Sens des responsabilités

Dans la note signée par le président Pitalounani Telou, l’institution appelle les médias togolais à plus de professionnalisme et de responsabilité, sans citer les faits reprochés.

“Il a été donné à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) de constater que, depuis quelques semaines, certains organes de presse écrite, audiovisuelle et en ligne continuent d’ignorer les règles professionnelles, déontologiques et éthiques prescrites par les textes législatifs et réglementaires régissant l’exercice du métier de journaliste ou d’animateur d’émissions-débats ou d’émissions interactives”, peut-on lire dans le document.

Cet appel à l’ordre de l’institution de régulation togolaise vise à rappeler les devoirs des journalistes et animateurs, qui doivent faire preuve de mesure et d’éthique dans le traitement de l’information. Les médias jouent un rôle clé pour la stabilité du Togo en promouvant la paix et le vivre-ensemble.

 

Communiqué HAAC, mise garde
Communiqué HAAC, mise garde

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page