ÉDUCATIONfaits divers

TOGO : Décès d’un enseignant en plein examen du BAC1

La mort tragique du nommé THEOU Assenam, enseignant d’Eco Orga  à IFTT-KARA, est survenue ce mardi 30 mai 2023 pendant qu’il est chargé de la surveillance de l’examen du baccalauréat première partie (BAC1).

BAC1 Togo, enseignant décédé, theou asseman

En effet, la période des examens et des concours pour l’année académique 2022-2023 a officiellement commencé sur toute l’étendue territoire togolais. C’est à cet effet que l’examen national du Baccalauréat Première Partie (BAC 1 ou Probatoire) a débuté le mardi 30 mai avec au total de 75 380 candidats, dont 34 625 filles en lice pour valider leur admission en classe de Terminale, dont les épreuves se poursuivront jusqu’au 2 juin 2023.

Circonstance du décès de l’enseignant

Ce mardi 30 mai premier jour de l’examen du baccalauréat première (BAC1), d’après les informations disponibles, le désormais regretté Theou Assenam a assuré la surveillance des épreuves avant de rentrer chez lui à la mi-journée. C’est dans sa maison qu’il a été victime d’une crise qui l’a emporté dans l’au delà.

LIRE AUSSI_ Voici 4 remèdes de grand-mère pour soigner le panaris

La mort de Theou Asseman a ému toute la communauté éducative, la famille éplorée ainsi que les élèves qu’il a côtoyés regrettent la perte d’un éducateur dévoué et passionné de travail d’enseignant fauché soudainement et de façon prématurée par la mort.

TOGO-PLUS.COM prend par à la douleur et présente ses sincères condoléances à la famille de la victime.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page