Santé

Santé : Ces aliments à privilégier pour lutter contre l’anémie

L’anémie est une anomalie de l’hémogramme caractérisée par une diminution du taux d’hémoglobine sous sa valeur normale. Ce manque entraîne un mauvais transport par le sang du dioxygène et cause notamment une pâleur de la peau et des muqueuses.

Anémie, santé

Lire aussi: Bon à savoir : Découvrez cette astuce de clou de girofle pour réussir un entretien d’embauche

Elle est diagnostiquée par la numération de la formule sanguine, examen effectué sur une prise de sang. Elle peut avoir pour cause une destruction des hématies (hémolyse) ou une perte de sang (hémorragie), on parle alors d’anémie périphérique ou régénérative. Mais elle peut aussi être due à une diminution de la production d’hémoglobine, on parle alors d’anémie centrale ou non régénérative.

Toute baisse associée des thrombocytes ou des leucocytes, réalise alors un tableau de bicytopénie ou de pancytopénie.

LES SYMPTÔMES DE L’ANÉMIE

Les symptômes de l’anémie varient en fonction de sa sévérité. Ainsi, une anémie légère, avec un taux d’hémoglobine peu diminué, donne peu ou pas de symptômes. C’est particulièrement le cas si elle s’est installée lentement, car le corps a eu le temps de s’y habituer.

Si l’anémie s’aggrave, des symptômes apparaissent :

– pâleur, bien visible à l’intérieur des paupières, au niveau des ongles et des lèvres ;
essoufflement à l’effort puis au repos
– fatigue persistante
palpitations
– maux de tête, étourdissements, vertiges, faiblesse en se levant d’une chaise, sensation de tête qui tourne
– difficultés à se concentrer, à se souvenir, à lire, manque de motivation, d’entrain et difficultés à mener ses activités habituelles
– baisse du désir sexuel (baisse de la libido).

Les meilleurs aliments à privilégier pour lutter contre l’anémie

Selon l’intensité de votre anémie, il est possible de traiter les symptômes simplement en changeant vos habitudes alimentaires. Il est vivement recommandé de consommer des aliments favorisant la fabrication des globules rouges.

Certains aliments permettent de prévenir ou soulager les symptômes liés à une anémie. Voici quelques exemples d’aliments riches en fer :

– La viande (viande rouge, volaille, etc.),
– Le poisson (thon, maquereau, sardine, hareng, etc.),
– Les fruits de mer et crustacés (moules, palourdes, etc.),
– Les abats (foie),
– Le boudin noir,
– Le chocolat noir (70% de cacao minimum),
– Les fruits secs (abricots secs, raisins secs, etc.),
– Les légumineuses (lentilles, soja, petits pois, haricots blancs, etc.),
– Les graines et oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc.),
– D’autres aliments végétaux (quinoa, tofu, etc.).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page