Afrique

Après la CEDEAO, ce sera l’UEMOA? le ministre des affaires étrangères malien répond

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères a déclaré que malgré le retrait du Mali de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), le pays va rester dans l’UEMOA.

CEDEAO, Mali, UEMOA

Malgré sa sortie de la CEDEAO, le Mali restera membre de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), a déclaré le ministre malien des affaires étrangères son excellence Abdoulaye Diop. Le 9 janvier 2022, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) avait imposé une batterie de mesures économiques et diplomatiques vigoureuses à l’encontre du Mali pour sanctionner l’intention de la junte de se maintenir au pouvoir pendant cinq ans.

Lire aussi: La Cedeao réagit à l’annonce du retrait du Mali, du Niger et du Burkina (communiqué)

Lors d’une session extraordinaire qui s’est tenue le 8 juillet en Guinée-Bissau, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) annoncait la levée de la suspension du Mali de ses organes et institutions. Le Mali est un Etat membre de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine), de même que le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Jusqu’à la date du 28 Janvier 2023, le Mali était également membre de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest) qui regroupe les Etats membres de l’UEMOA ainsi que le Cap-Vert, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Nigeria et la Sierra Leone. Les huit Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine utilisent le Franc CFA, une monnaie appariée à l’euro.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page