International

Syrie : Coup dur pour le groupe jihadiste Daesh

Jeudi dernier, le groupe Daesh a annoncé la mort de son chef Abou Al-Husseini al-Qourachi. Le jihadiste en chef a été tué lors d’affrontements en Syrie. Le groupe djihadiste qui agit en Syrie perd régulièrement ses chefs. Un nouveau dirigeant aurait été aussitôt nommé.

Daesh est privé de son dirigeant officiel. Le porte-parole du groupuscule radical a annoncé dans un enregistrement sonore diffusé sur Telegram, jeudi 3 août, le décès de Abou Al-Hussein al-Husseini al-Qourachi.

En effet, le jihadiste chef de Daesh a été tué “après une confrontation directe (…) dans l’une des localités de la province d’Idleb”, selon les informations données dans le message vocal. Les affrontements ont eu lieu dans le nord-ouest de la Syrie, avec la formation jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS) qui tentait de le capturer.

Toutefois, le porte-parole annonciateur de la mort du N°1 de Daesh n’a donné de précisons, ni sur le lieu exact, ni sur la date de sa mort.

Désignation d’un nouveau chef ?

Daesh a choisi Abou Hafs al-Hachimi al-Qouraïchi pour lui succéder, a également indiqué le porte-parole de l’organisation.

Si elle est avérée, l’annonce du groupe jihadiste vient contredire les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan qui avait annoncé en avril qu’Abou Hussein al-Husseini al-Qourachi avait été tué en Syrie lors d’une opération des services secrets turcs.

LIRE AUSSI _ “Je n’ai jamais rien vu de tel”: Un docteur témoigne face à la blessure causée par le Brésilien Marcelo

Hausse des décès

Le 30 novembre 2022, Daech avait annoncé la mort de son chef précédent, sans en préciser les circonstances. Neuf mois plus tôt, en février, son prédécesseur avait été tué dans le nord-ouest de la Syrie, dans une opération des forces spéciales américaines.

En octobre 2019, Washington avait annoncé la mort du premier chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, lors d’une opération américaine en Syrie. Daech a été chassé en 2019 des derniers territoires dont il avait pris le contrôle en Syrie dès 2014 mais continue de mener des attaques.

Depuis fin 2022, Daech a multiplié les attaques meurtrières dans le pays, notamment dans le vaste désert syrien où sont implantées des cellules du groupe.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page