Afrique

Situation au Niger: Nouvel échange téléphonique entre Vladimir Poutine et Assimi Goita

A l’initiative de Bamako, le président russe Vladimir Poutine et le président malien ont de nouveau eu des échanges sur la situation au Niger. L’information a été confirmée par le service presse du Kremlin.

Assimi Goita, Niger, Vladimir Poutine

« Lors de l’examen des questions relatives à la stabilité en Afrique de l’Ouest et dans la zone sahélo-saharienne, les parties ont estimé qu’il était nécessaire de régler la situation en république du Niger de manière politique et diplomatique », est-il indiqué dans un communiqué.

Lire aussi: Séisme au Maroc: Le bilan passe à plus de 2000 morts, un deuil de 3 jours décrété

Lors de l’entretien, les deux hommes d’État ont également discuté du développement de la coopération entre les deux pays, notamment dans les domaines économique et humanitaire, a rapporté le service de presse du Kremlin.

« Un échange de vues approfondi a eu lieu sur les mesures pratiques visant à développer la coopération russo-malienne dans divers domaines, notamment dans le commerce et l’économie, dans l’humanitaire et la lutte contre le terrorisme », est-il indiqué dans un communiqué.

En outre, M. Poutine a exprimé ses condoléances pour « l’attentat perpétré par des terroristes le 7 septembre dans le nord-est du Mali ». Selon les informations citées précédemment par le ministère russe des Affaires étrangères, 49 civils et 15 militaires ont été tués dans des attaques terroristes au Mali le 7 septembre. Une attaque a notamment visé un navire à passagers naviguant sur le fleuve Niger.

Lire aussi: Togo: Des coups de feux entendus dans ce quartier de la capitale

Les dirigeants ont en outre abordé certains sujets multilatéraux. M. Goïta a ainsi remercié M. Poutine pour le soutien apporté par la Russie à la levée des sanctions internationales contre le Mali, en particulier lors du récent vote au Conseil de sécurité des Nations unies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page