Afrique

Niger: La justice ordonne la libération d’un ancien militaire condamné pour tentative de putsch

La justice a ordonné la libération du général Souleymane Salou, ancien chef d’état-major des armées le mardi 24 octobre. Accusé d’avoir participé à une tentative de coup d’État contre le président Mahamadou Issoufou en décembre 2015, cet ancien chef d’état-major avait été condamné à 15 ans de prison lors de son procès en 2018.

Justice, Niger

Le général Souleymane Salou, ancien officier de l’armée de l’air, avait autrefois participé au renversement du président Mamadou Tandja en 2010, et avait été nommé chef d’état-major jusqu’à l’organisation des élections en 2011, qui avaient vu la victoire de Mahamadou Issoufou. En décembre 2015, une tentative de coup d’État avait été déjouée, selon le président Issoufou, conduisant à l’arrestation de douze militaires, dont le général Salou, ainsi que de quelques civils.

Lire aussi: Guinée: Le Col Mamady Doumbouya interdit à ses ministres de voyager, les raisons

Le gouvernement de l’époque avait alors affirmé avoir trouvé des « preuves accablantes » d’une tentative de coup d’État en 2015 contre le président Mahamadou Issoufou. En l’occurrence, des échanges de SMS qui auraient listé des personnalités à « supprimer », et un projet de bombardement de la présidence. Cette tentative de coup d’État serait intervenue en pleine campagne électorale, à deux mois du premier tour de l’élection présidentielle de 2016. Le président Mahamadou Issoufou briguait alors un second mandat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page