Afrique

La Hongrie annonce l’envoie de plus de 350 soldats dans ce pays d’Afrique

Le 6 novembre 2023, le parlement hongrois a donné son aval au déploiement d’un contingent militaire de 400 hommes au Tchad, conformément à la demande du gouvernement tchadien de Transition. Cette décision intervient après une lettre du président de Transition, Mahamat Idriss Déby Itno, adressée au ministre de la Défense hongrois en septembre 2023.

Hongrie, Tchad

Le ministre hongrois de la Défense, Kristóf Szalay-Bobrovniczky, a annoncé le déploiement d’un contingent de 400 militaires au Tchad. Cette initiative, approuvée par le parlement hongrois, vise à contribuer à la stabilisation de la région, à freiner les migrations, à combattre le terrorisme et à fournir une assistance économique et humanitaire.

Le déploiement, prévu à partir de mars 2024, est motivé par trois objectifs principaux, selon le ministère hongrois de la Défense. Tout d’abord, contribuer à l’arrêt des migrations, puis soutenir les efforts antiterroristes et enfin, fournir un cadre sécurisé pour la mise en œuvre du programme Hongrie Helps.

Lire aussi: Terrorisme: Le Burkina Faso prend une importante décision concernant les missions diplomatiques

Le ministre Szalay-Bobrovniczky a souligné que le Tchad est actuellement le seul État stable de la zone Sahel. Dans cette perspective, la Hongrie a décidé d’offrir une assistance complète, incluant des aspects économiques, humanitaires et sociaux, à travers le programme Hongrie Helps.

Pour la Hongrie, cette initiative représente une approche proactive, visant à gérer les problèmes à leur source plutôt que de les voir se propager en Europe. Cela s’inscrit dans une vision globale de stabilisation de la région sahélienne.

À N’Djamena, la capitale tchadienne, aucune déclaration officielle n’a encore été émise sur le déploiement du contingent hongrois, laissant la situation en suspens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page