Afrique

Guinée: Très mauvaise nouvelle pour l’ancien président Alpha Condé

La junte au pouvoir en Guinée a annoncé lundi 20 novembre de nouvelles poursuites contre l’ancien président Alpha Condé.

Alpha Condé, Guinée

L’ancien président en exil en Turquie Alpha Condé face à de nouvelles poursuites judiciaires. De nouvelles accusations de « trahison, association de malfaiteurs et complicité de détention illicite d’armes et munitions » se sont ajoutées aux précédentes.

Lire aussi: Présidentielle au Libéria: Une voiture fonce sur une foule de partisans du nouveau président élu faisant plusieurs victimes

Dans un courrier du ministère de la Justice, destiné au procureur général près la Cour d’appel de Conakry, que le Garde des Sceaux a annoncé le lancement de nouvelles poursuites judiciaires contre l’ancien dirigeant guinéen.

Dans sa lettre, le ministre Alphonse Charles Wright révèle que c’est « une opération d’infiltration initiée par le Parquet général » qui a mis au jour les intentions présumées d’Alpha Condé.

L’ex-président « a mis les moyens en vue de se procurer des armes, munitions et matériels connexes » dans le but de s’en servir « contre les intérêts fondamentaux de la nation ». Depuis le putsch militaire qui l’a renversé en 2021, il était déjà poursuivi pour « corruption, enlèvement, assassinat, torture » entre autres faits présumés commis durant sa présidence.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page