Afrique

18 personnes tuées par la police en Afrique du Sud : Voici ce qu’on sait de l’affaire

Dix-huit (18) personnes ont été tuées, vendredi, par la police en Afrique du Sud, ont rapporté samedi des médias locaux. La fusillade s’est déroulée dans le nord-est du pays.

personnes, police en Afrique du Sud

« Dès que la police s’est approchée, le groupe de suspects a commencé à tirer et la police a répliqué. Seize hommes et deux femmes sont morts sur place », a indiqué dans un communiqué la police sud-africaine. Au total, 18 personnes sont mortes ce vendredi dans un échange de tirs. Un policier est « très sérieusement blessé ».

1h30 de fusillade

Les faits ont eu lieu dans la province sud-africaine de Limpopo, dans le nord-est de l’Afrique du Sud. Selon Fannie Masemola, commissaire de police à Makhado, la fusillade a duré une heure et demie. « Notre intention était de les arrêter avant qu’ils ne commettent leur délit », a-t-elle dit.

Les tirs visaient un groupe d’hommes suspectés de vouloir s’en prendre à un véhicule de transport de fonds. Selon les forces de l’ordre, les suspects étaient suivis depuis plusieurs jours et une enquête conjointe avec les services de renseignement avait été ouverte en janvier dernier.

LIRE AUSSI _ Augmentation des prix des casques : Le gouvernement menace et démarre les contrôles (PHOTOS)

Multiplication des attaques

L’an dernier, une affaire similaire avait déjà eu lieu et dix personnes avaient été tuées alors qu’elles tentaient de s’emparer d’un transport de fonds. Elles avaient tiré sur un hélicoptère de la police et blessé le pilote, déclenchant la riposte de la police.

Selon le ministre de la Police Bheki Cele, en mai, les attaques de véhicules de transport de fonds sont en hausse de 20%. Soixante-quatre affaires de ce type ont été recensées au cours des trois premiers mois de l’année.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page