Politique

“La CEDEAO, il faut la remplacer…” : Laurent Gbagbo sans langue de bois sur la situation au Niger

Sans langue de bois, l’ancien président ivoirien Laurent Koudou Gbagbo s’est récemment prononcé sur la situation qui prévaut au Niger. Et pour le président du PPA-CI, il faut tout simplement remplacer la CEDEAO.

CEDEAO, Laurent Gbagbo sans langue de bois, situation au Niger

Face à la presse ce mardi 22 Août 2023, Laurent Gbagbo a décortiqué l’actualité nationale et internationale. Sur la situation au Niger, Gbagbo a été sans langue de bois envers le président Alassane Ouattara et la CEDEAO.

Il a critiqué l’option du président ivoirien Alassane Ouattara qui s’est aligné sur l’option de l’intervention militaire au Niger en vue de déloger les auteurs du putsch. Laurent Gbagbo a estimé que cette posture est à haut risque et n’est pas la meilleure voie de sortie de crise. Il se veut réaliste jusqu’à ce que l’option militaire envisagée vienne le contrarier.

“Bazoum est renversé. Il faut se mettre en discussion pour qu’il soit libéré. Mais lui faire croire qu’on va le réinstaurer, on lui ment. Le coup d’état est consommé”, a étayé Laurent Gbagbo.

LIRE AUSSI _ Nathalie Yamb catégorique sur la crise au Niger : “Je confirme : les soldats français doivent…”

Dans son intervention, le natif de Gagnoa n’a pas manqué de tacler la CEDEAO. Pour lui, la CEDEAO n’a pas d’autre mérite d’exister. « La CEDEAO, il faut la remplacer, il faut la changer », a-t-il chargé estimant que l’organisation ne jouit pas d’une totale indépendance et que quelqu’un agit toujours en amont d’elle comme un piston.

Sans nommer qui est ce piston, il a invité les analystes à remarquer que c’est en Afrique francophone que les coups d’état sont encore un mode d’accession au pouvoir.

Cliquez et rejoignez-nous sur Telegram : TOGO PLUS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page